Lanceurs d'alerte, «La Vie d'après»

Publié le par Handicaps : informations et actions .

Ils dénoncent. C'est un risque immense, qui leur coûte cher, à eux comme à leurs proches. Pressions, menaces, il faut avoir une sacrée dose de courage pour oser dire «non». Ces personnes, on les appelle les «lanceurs d'alerte», et leur action sera mise à l'honneur mardi soir, au Grand Café Foy.

Une action discrète mais dangereuse

C'est donc une mise en lumière, un coup de projecteur sur ces lanceurs d'alerte qui sera présenté.

Céline Boussié, présidente de l'association Handignez'vous, connaît plutôt bien le sujet. Ancienne salariée d'une IME (qu'elle a quittée depuis), elle avait décidé de sortir de son silence, relatant des «dysfonctionnements» et déposant une plainte contre cet établissement du Sud-Ouest. Depuis le début du mois de septembre dernier, elle est mise en examen pour diffamation.

Réalisé par MediaCoop et ses journalistes indépendants Eloïse Lebourg et Matthias Simonet, ce documentaire est le fruit d'un projet immense : «C'est un travail d'investigation très long, méticuleux. Cela représente plus d'une année d'enquête. Le milieu médico-social est assez sombre, autant que n'importe quel autre.

Comme le titre du documentaire l'évoque, «La Vie d'après» et une accumulation de souffrance, de patience, et de reconstruction. Mentale comme physique. Le film, très «digne» selon Céline Boussié, et non pas dans le «patho» permettra au spectateur de se rendre compte de la gravité des choses. De faire un gros plan sur un système qui vérole le milieu médico-éducatif, mais aussi bien d'autres. En tout cas, malgré toutes ses blessures, Céline ne regrette aucunement les décisions qu'elle a prises : «C'est un choix citoyen que j'ai fait, avec des conséquences terribles. Subir des pressions incessantes, c'est dur à supporter. Mais je ne me voyais pas laisser passer tout ça, tout ce que j'ai pu voir. Il faut continuer à se battre, braver cette omerta et oser dire non. Même si beaucoup veulent nous faire taire, on ne s'arrêtera pas.»

Lanceur d'alerte, c koi ?
«Un lanceur d'alerte a pour mission de signaler un danger ou un risque pour l'homme, la société, l'économie ou l'environnement, en interpelant les pouvoirs en place et en suscitant la prise de conscience.

Il peut être une seule personne ou un groupe décidé à porter une information méconnue à la connaissance d'instances officielles, d'associations ou de médias, parfois contre l'avis de sa hiérarchie

Publié dans Articles de Presse

Commenter cet article